Falls Behavioural (FaB) scale

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Description de l’outil

Quelles sont les caractéristiques du FaB?

Caractéristiques Détails
Nom de l’outil French Canadian Version of the Falls Behavioral Scale (Falls Behavioral Scale for the Older Person)
Acronyme FaB-FC (FaB)
Concepteurs FaB : Clemson L., Cumming R.G. et Heard R. 
FaB-FC : Filiatrault J., Demers L., Parisien M., Lorthios-Guilledroit A., Kaegi C., Ménard I., Paniconi M.-G., St-Laurent C. 
Traducteurs Équipe de Filiatrault et al.
Année de publication 2003 pour le FaB
Étude du développement et de la validation du FaB-FC publiée en 2014
Format Questionnaire comprenant 30 énoncés
Coût d’achat Gratuit
Coût d’utilisation Gratuit
Formation requise Il n’y a pas de formation requise. L’auteur dirige l’évaluateur vers ses travaux de recherche publiés en 2003 (Clemson et al.) pour plus d’informations à propos de l’échelle de cotation du FaB.
Test (PDF) L’échelle peut être téléchargée gratuitement à partir du site http://sydney.edu.au/health-sciences/staff/docs/lindy_clemson/FaB_manual_2003.pdf

Quel est l’objet d’évaluation du FaB?

Cet outil a été conçu afin de déterminer le niveau de sensibilisation face aux risques de chute et de cibler les comportements d’une personne âgée de 65 ans les plus susceptibles de lui permettre de prévenir les chutes (Clemson et al., 2003).

En quoi consiste le FaB?

Le FaB est un questionnaire à 30 énoncés qui décrivent différentes façons dont la personne effectue ses activités à l’intérieur d’une journée et qui portent sur les comportements de prévention des chutes.

Le FaB comporte dix dimensions (traduction libre de Clemson et al., 2003, p. 7) :

  1. Adaptations cognitives (Cognitive Adaptations)
  2. Comportement de protection lors de la mobilité (Protective Mobility Behaviors)
  3. Sensibilisation (Awareness)
  4. Évitement (Avoidance)
  5. Rythme (Pace)
  6. Stratégies d’anticipation des chutes et d’adaptation des comportements (Practical Strategies)
  7. Activités liées au déplacement (Displacing Activities)
  8. Vigilance face aux risques de chute (Being Observant)
  9. Adaptation aux niveaux d’activité (Changes in Level)
  10. Répondre au téléphone (Getting to the Phone)

Il existe aussi une version abrégée comprenant 24 énoncés.

Quelles sont les qualités métrologiques du FaB?

Qualités Description
Validité L’étude de la validité de contenu a permis de retenir 30 énoncés qui représentent très bien le concept de prévention des chutes. La validité de critère a été documentée en comparant les résultats obtenus au FaB à ceux obtenus avec l’index de Waltz et Baussells (1981), pour une corrélation à 0,93.(Clemson et al., 2003) 
Fidélité test-retest Le FaB a une excellente fidélité test-retest (CCI : 0,94) (Clemson et al., 2003)

Le FaB-FC présente aussi une bonne fidélité test-retest. (valeur Kw : >0,40 pour 85 % des énoncés) (Filiatrault et al., 2014)

Quels sont les avantages et les limites du FaB?

Le FaB présente de nombreux avantages. D’abord, il ne requiert aucune formation. L’utilisation et l’accès à cet outil sont gratuits. Le temps de passation est très court et les propriétés métrologiques sont bonnes. Il constitue un choix judicieux d’évaluation pré et post intervention puisque sa fidélité test-retest est excellente. Le FaB permet d’indiquer si la personne met en place les comportements permettant de réduire les risques de chute. De plus, le clinicien peut utiliser le FaB pour amorcer la discussion à propos des facteurs comportementaux liés aux chutes ou encore pour définir des objectifs de traitement.

L’une des limites du FaB consiste à ce qu’il repose sur la capacité d’introspection de la personne, notamment la perception que la personne a d’elle-même ou de ses comportements. De plus, les résultats au FaB pourraient être influencés par le biais de désirabilité sociale. Afin de diminuer ce biais, des consignes additionnelles peuvent être fournies par le clinicien. Le manuel d’instruction offre des précisions en ce sens.

Passation et cotation du test

Comment effectuer le FaB pas à pas?

Le FaB peut être auto-administré ou administré lors d’un entretien. Il peut aussi être acheminé à la personne par la poste. Un manuel d’instruction accompagne l’évaluation. Ce dernier contient des lignes directrices, des explications et des exemples pour faciliter l’évaluation des dix énoncés qui nécessitent plus souvent des clarifications auprès de la personne évaluée. Ces instructions donnent quelques éléments de standardisation au test.

Le matériel requis est minime, soit un questionnaire et un stylo ou crayon. Il faudra consacrer de cinq à dix minutes pour remplir le questionnaire.

Quel est le système de cotation et quelles sont les normes du FaB?

Aux 30 énoncés du FaB est associée une échelle à quatre choix de réponse, soit jamais, quelques fois, souvent et toujours. Un pointage de 1 à 4 est alloué à chaque choix de réponse. La personne peut aussi sélectionner l’option ne s’applique pas, si tel est le cas. Aucun point ne sera alors accordé à cette réponse.

Pour effectuer la cotation, le clinicien calculera le score moyen par énoncé, plutôt que le score total. C’est ainsi que pour une personne ayant répondu aux 30 énoncés, nous utiliserons un résultat moyen sur quatre (somme du résultat obtenu pour chaque énoncé / total des énoncés [30]) et non pas un résultat sur 120 (total des énoncés [30] x résultat maximum possible par énoncé [4]).

Lors d’une seconde passation du FaB, le clinicien pourra comparer les résultats et déterminer s’il y a eu un changement ou non. Une comparaison peut aussi être effectuée en utilisant le tableau des résultats moyens obtenus par les participants de l’étude de Clemson et al. (2003), à la page 5 du manuel d’instruction.

Tableau des moyennes des scores obtenus au FaB selon l’âge et le genre (Clemson et al., 2003, traduction libre, p. 5)

Âge
  65-74 75-85 85-98
Genre M DS M DS M DS
Femme 2,5 0,4 2,92 0,4 3,1 0,3
  5 8   8 6 1
Homme 2,7 0,4 2,92 0,4 3,1 0,3
  7 2   2 4 8

Références

Clemson, L., Cumming, R. G. et Heard, R. (2003). The development of an assessment to evaluate behavioral factors associated with falling. American Journal of Occupational Therapy57(4), 380-388.

Clemson, L., Cumming, R. G. et Heard, R. (2003). The Falls Behavioural (FaB) Scale for the Older Person. Instruction manual. Lidcombe, NSW: The University of Sydney.

Clemson, L., Bundy, A. C., Cumming, R. G., Kay, L. et Luckett, T. (2008). Validating the Falls Behavioural (FaB) scale for older people: A Rasch analysis. Disability and rehabilitation, 30(7), 498-506.

Filiatrault, J., Demers, L., Parisien, M., Lorthios-Guilledroit, A., Kaegi, C., Ménard, I., Paniconid, M-G. et St-Laurent, C. (2014). Development and validation of a French Canadian version of the falls Behavioral (FaB) Scale. Disability and rehabilitation, 36(21), 1798-1803.

Tzingounakis, A. (2012). Falls prevention : Investigating best practice for community occupational therapists. Occupational Therapy Now, 14(3), 9-12.

© 2020, Consortium national de formation en santé (CNFS) – volet Université d’Ottawa. Tous droits réservés.

Recherche