ÉTATS DES LIEUX

Une population vieillissante 

Qui considère-t-on comme personnes âgées?

À quel âge devenons-nous une personne âgée? Quarante ans? Soixante-cinq ans? Quatre-vingt-cinq ans? Cette question en apparence anodine devient plus complexe sachant que la perception de la vieillesse n’est pas uniforme. Elle change en fonction de l’individu, de l’âge, de la culture et de l’époque. Certains affirment qu’une personne âgée est celle qui est notre aînée de 15 ans!

population vieillissante 01

Au Canada, l’âge qui marque habituellement l’entrée dans l’âge de la vieillesse est de soixante-cinq ans. L’Institut canadien d’information sur la santé (2011a) explique que cet âge a été ciblé pour caractériser les personnes âgées en raison de la disponibilité de services sociaux et d’une politique d’antan où la retraite était obligatoire à soixante-cinq ans.

Peut-on vraiment catégoriser tous les gens de soixante-cinq ans et plus dans la même cohorte de personnes âgées?

En fait, plus les recherches en gériatrie et en gérontologie avancent, plus les chercheurs s’aperçoivent que « le regroupement de toutes les personnes de 65 ans ou plus en une seule cohorte crée un groupe tellement diversifié qu’il est difficile de définir une expérience commune à tous les membres de cette cohorte » (Cech et Martin, 2012, p. 15). Pour pallier cette difficulté, certains chercheurs redéfinissent le vieillissement en tranchant l’âge adulte avancé en trois ou quatre périodes (Cech et Martin, 2012).

population vieillissante 02

Cette façon de faire permet de recueillir des résultats plus discriminants et mieux ciblés sur les personnes âgées. Par exemple, on a longtemps cru que les personnes âgées de plus de 65 ans marchaient plus lentement que les adultes plus jeunes. Or, plusieurs études ont dévoilé que ce n’est qu’à l’âge de 85 ans que la vitesse de marche diminue de façon plus importante.

Cela dit, l’âge demeure une notion relative et certains chercheurs préfèrent utiliser d’autres paramètres pour évaluer les personnes âgées tels que l’autonomie fonctionnelle. En effet, le niveau d’autonomie aux activités de la vie domestique (AVD) (p. ex. le ménage, le lavage, l’épicerie) et aux activités de la vie quotidienne (AVQ) (p. ex. s’alimenter, se laver, s’habiller) ne dépend pas de l’âge de la personne, mais plutôt de ses habiletés physiques et cognitives. Celles-ci varient énormément d’une personne à l’autre.

Quel est le portrait du Canadien moyen vieillissant?

Des 35 millions de Canadiens, c’est la population âgée qui connaît la plus grande croissance démographique (Milan, 2011). La majorité des individus de cette cohorte étant à la retraite, qu’elle soit définitive ou partielle, leur contexte de vie diffère de celui des plus jeunes. Voici un bref portrait de leurs conditions de vie et de leur état de santé.

population vieillissante 03

Où se trouvent les personnes âgées à travers le Canada?

À l’échelle canadienne, toutes les provinces et tous les territoires sont affectés par le vieillissement de la population, mais à différents degrés. Selon la figure qui suit, proposée par Emploi et Développement social Canada (2015), quoique la Nouvelle-Écosse ait eu la plus grande proportion de personnes âgées en 2011, les projections démontrent que c’est Terre-Neuve-et-Labrador qui comptera la plus grande proportion de personnes âgées en 2036.

Population de 65 ans et plus, par région, 2011 et projection pour 2036
(en pourcentage)

population vieillissante 04

Source : Calculs de RHDCC basés sur les données de Statistique Canada. Estimations de la population, selon le groupe d’âge et le sexe au 1er juillet, Canada, provinces et territoires, annuel (tableau CANSIM 051-0001); et Statistique Canada. Population projetée, par scénario de projection, sexe et groupe d’âge au 1er juillet, Canada, provinces et territoires, annuel (tableau CANSIM 052-0005). Ottawa : Statistique Canada, 2011.

Avec qui vivent les personnes âgées?

Il a été prouvé que le fait de vivre en couple a un effet protecteur sur la santé des personnes âgées. Selon Statistique Canada (2012), un peu plus de la moitié des individus âgés de plus de 65 ans vivent en couple (56,4 %) tandis que près du quart d’entre eux vivent seuls (24,6 %). Fait intéressant, les femmes âgées vivent plus fréquemment seules que les hommes du même âge. Comme le montre la figure ci-dessous, quoique la majorité des personnes âgées soient mariées, plus elles vieillissent, plus l’état de veuvage progresse, et ce, de façon plus importante chez les femmes de 75 ans et plus (Statique Canada, 2012).

État matrimonial légal des personnes âgées selon le sexe

population vieillissante 05

Source : Statistique Canada, Recensement de la population, 2011.

Où demeurent les personnes âgées?

Avec le vieillissement de la population, on observe que les personnes âgées demeurent de plus en plus longtemps dans leur domicile. En effet, pour l’ensemble de la cohorte des personnes de plus de 65 ans, Statistique Canada (2012) révèle que plus de 90 % d’entre elles vivent dans des logements privés.

Or, il est encore vrai que plus les gens vieillissent, plus « ils sont susceptibles de vivre dans un logement collectif fournissant des services d’aide et de soutien permanent, des services de surveillance de l’état de santé, de soins et de traitements » (Statistique Canada, 2012, p. 5). Comme l’illustre la figure qui suit, c’est à partir de 84 ans que nous notons une augmentation plus marquée du nombre de personnes âgées vivant dans des établissements de soins spécialisés.

Pourcentage de la population âgée de 65 ans et plus vivant dans un établissement de soins spécialisés selon l’âge

population vieillissante 06

Source : Statistique Canada, Recensement de la population, 2011.

Quel est le statut socioéconomique des personnes âgées?

Il est connu que le statut socioéconomique, défini en fonction de plusieurs indicateurs comme le niveau de scolarité, l’emploi, le revenu, etc., a une incidence importante sur la santé. Qu’en est-il pour les personnes âgées?

Au Canada, le niveau d’éducation de la population a augmenté de façon significative au fil des ans. En conséquence, les personnes âgées de plus de 65 ans sont moins scolarisées que les plus jeunes. La figure ci-dessous illustre notamment qu’elles présentent la plus forte proportion d’individus sans diplôme d’études secondaires et la plus faible proportion d’individus ayant une formation universitaire (Statistique Canada, 2011).

Niveau de scolarité selon l’âge

population vieillissante 07

Source : Figure basée sur les données de Statistique Canada. Enquête sur la population active (EPA), estimation selon le niveau de scolarité atteint, le sexe et le groupe d’âge, annuel (tableau CANSIM 282-0004).

Sachant que le niveau d’éducation est un déterminant important du revenu, il n’est pas surprenant de constater que près du quart des personnes âgées vivent sous le seuil de la pauvreté et que les plus nombreuses de ce groupe soient les personnes plus âgées et les femmes (Lefebvre, 2003). 

Quel est l’état de santé des personnes âgées?

Avec l’âge, l’état de santé des individus se fragilise. Un grand nombre de personnes âgées doivent composer avec plusieurs problèmes de santé qui peuvent limiter leur autonomie au quotidien. Selon le rapport du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes (2012), « de 74 % à 90 % des personnes âgées sont atteintes d’au moins une maladie chronique, et environ le quart en présente plus d’une » (p. 3). Voici quelques données sur les maladies chroniques les plus fréquentes chez les personnes âgées.

Maladies chroniques

ARTHROSE

- Touche un Canadien sur dix
- Atteint les femmes autant que  
les hommes après 60 ans
- Touche tous les Canadiens de
plus de 85 ans

(Passeport Santé, 2014; The Merk Manuel, 2014)

OSTÉOPOROSE

- Touche une femme sur trois et
un homme sur cinq
- 70 à 90 % des fractures de la 
hanche à la suite d'une chute y 
sont attribuables 

(Ostéoporose Canada, 2015)

AVC

- Touche un Canadien à toutes les dix minutes
- Hommes sont plus à risque, 
mais femmes en meurent plus

(Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires, 2014)

(Merck & Co. (2014). The Merck Manual Professional Version. Récupéré au : http://www.merckmanuals.com/professional)

Les atteintes à la santé mentale affectent aussi la santé des personnes âgées et préoccupent de plus en plus les intervenants qui œuvrent auprès d’elles.

Maladies chroniques

MALADIE D'ALZHEIMER

- Touche 14,9 % des personnes 
âgées de 65 ans et plus
- 72 % des personnes atteintes 
sont des femmes

(Société Alzheimer Canada, 2015)

DÉPRESSION

- Touche plus les femmes que les 
hommes
- Touche plus les aînés qui 
résident dans des logement 
collectifs que privés

(Agence de la santé publique du Canada, 2014)

 

Les chutes sont un autre fléau pour les personnes âgées. Ayant lieu le plus souvent lors de la réalisation d’activités de la vie quotidienne (voir figure), elles peuvent engendrer des séquelles importantes, de la blessure mineure à l’hospitalisation prolongée ou même au décès. Selon l’Agence de la santé publique du Canada (2014b), « chaque année, entre 20 à 30 % des personnes âgées sont victimes de chutes » (p. 2). C’est d’ailleurs la principale cause d’hospitalisation pour blessures de ces personnes.

Causes des chutes entraînant des blessures selon le type d’activités

chutes

Source : Statistique Canada. Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes – Composante annuelle (ESCC).Ottawa : Statistique Canada.; 2012. Numéro 3226.

Enfin, les incapacités causées par les changements physiologiques, les maladies chroniques et les conséquences lourdes des chutes limitent peu à peu les capacités fonctionnelles des personnes âgées. Selon l’ICIS (2011b), le pourcentage ainsi que la gravité des limitations des capacités augmentent de façon importante entre les tranches de vie de l’âge adulte avancé. En effet, en 2009, alors que moins de 15 % des individus de 65 à 74 ans déclaraient des limitations majoritairement légères, près de 60 % des individus de 85 ans et plus déclaraient des limitations, dont près du quart étaient moyennes, graves et totales (Institut canadien d’information sur la santé, 2011b).

Plus précisément, qu’est-ce qui cause ces limitations?

En 2012, près de quatre millions de Canadiens déclaraient vivre avec une incapacité, les personnes âgées comptant pour plus de 30 % de ces individus. La douleur, le manque de mobilité et le manque de flexibilité étaient les causes d’incapacités les plus fréquemment déclarées par les plus de 65 ans. En outre, comme le démontre la figure ci-dessous, les femmes étaient plus nombreuses que les hommes à déclarer des limitations d’activités en lien avec ces problématiques.

Causes d’incapacité les plus prévalentes chez les personnes âgées
(65 ans et plus)

cause incapacites

Source : Statistique Canada. Adultes avec incapacité, selon le type, le groupe d’âge et le sexe, Canada, provinces et territoires, occasionnels (tableau CANSIM 115-0003). Ottawa : Statistique Canada.

© 2019, Consortium national de formation en santé (CNFS) – volet Université d’Ottawa. Tous droits réservés.

Recherche