Récipiendaires 2023

Félicitations aux récipiendaires du Prix d’excellence en recherche CNFS!

Image

Katerine Larocque
Étudiante à la maîtrise en audiologie
Sous la supervision de Josée Lagacé

Aperçu du projet

Lien entre les seuils auditifs en très hautes fréquences (THF) et les habiletés d’écoute de la parole dans le bruit chez les jeunes adultes.

Ce projet s’est concentré à analyser s’il existe un lien entre les seuils auditifs en très hautes fréquences, les difficultés perçues d’écoute dans le bruit et les scores à la reconnaissance de la parole dans le bruit chez les jeunes adultes francophones. Plusieurs corrélations significatives ont été analysées entre les résultats obtenus lors de ce projet. Entre autres, les résultats de l’étude ont suggéré qu’inclure une mesure de la reconnaissance de la parole dans le bruit permettrait de mieux comprendre les difficultés d’écoute ressenties chez les jeunes adultes francophones. Bref, ce projet a permis d’approfondir la recherche actuelle en audiologie auprès des communautés francophones minoritaires.

Image

Noémie St-Onge
Étudiante à la maîtrise en physiothérapie
Sous la supervision de Jennifer O’Neil

Aperçu du projet

Le programme de télésanté de prévention des chutes Marche vers le Futur : impact sur la motivation, l’équilibre et la force des membres inférieurs.

Contexte. Le programme de télésanté de prévention des chutes Marche Vers le Futur (MVF) est offert dans les communautés francophones en situation minoritaire. Ce programme multifactoriel vise à réduire les facteurs de risque de chutes. Les questions de recherche sont : (1) Quelle est l’efficacité du programme MVF au niveau de l’équilibre dynamique (Berg) et de la force des membres inférieures (test de lever de chaise)? (2) Quel est le type de motivation face à l’activité physique? (3) Quelle est la perception des participants par rapport aux comportements de l’animateur? Méthodologie. Vingt-trois participants de 55 ans et plus ayant complété le programme MVF ont consenti à l’étude avec un devis quantitatif quasi expérimental (étude d’évaluation pré/post), sans groupe de comparaison. Résultats. Les résultats démontrent une amélioration au niveau de l’équilibre dynamique et la force des membres inférieurs, représentant un impact positif au niveau de la prévention des chutes. À la suite du programme, les participants semblent avoir maintenu leur intérêt et plaisir pour l’activité physique. Le fait de posséder des raisons intrinsèques de pratiquer l’activité physique, comme le plaisir, peut augmenter la confiance en sa capacité à être actif (Haughton McNeill et coll., 2006). Les tendances démontrent qu’au niveau du soutien des 3 comportements innés, soit compétence, autonomie et appartenance, les participants se sont sentis soutenus face au comportement de l’animateur. Conclusion. Les facteurs motivationnels des participants à un programme de télésanté sont importants à considérer afin d’en optimiser leur adhésion dans le temps.

Image

Danielle Portelance, Annick Arseneau et Gabrielle Tremblay
Étudiantes à la maîtrise en ergothérapie
Sous la supervision de Jacinthe Savard et Marie White

Aperçu du projet

Utilisation des compétences acquises au programme lors des premières années de pratique en ergothérapie.

Contexte. Il y a très peu de recherches au sujet de la façon dont les anciens diplômés des programmes d’ergothérapies appliquent les compétences apprises dans les cours théoriques et les stages. But. Déterminer si les anciens diplômés de la maîtrise en ergothérapie de l’Université d’Ottawa utilisent certaines compétences acquises lors de leurs études dans les premières années de pratique et quels sont les aspects de leur formation qui les ont préparés.Méthodologie. Un questionnaire et des entrevues semi-structurées furent complétés pour recueillir des données au sujet de l’utilisation de l’offre active (OA) et des diverses compétences acquises lors des stages. Résultats. Quinze personnes ont répondu au questionnaire. Les résultats démontrent qu’il a plusieurs comportements d’OA qui sont effectués par la majorité des participants et que les compétences de gestion de la pratique et priorisation sont utilisées dans tous les milieux de travail. La plupart des rôles de l’ergothérapeute sont développés lors des stages cliniques. Certains rôles ont été plus développés en stage non traditionnel comme ceux de collaborateur, gestionnaire de la pratique et agent de changement.Conclusion. Les formations du programme sont efficaces pour développer l’OA. Cependant, il reste le questionnement de l’influence des stages non traditionnels sur la pratique après la maîtrise puisque les données de seulement 3 participants ont fourni de la rétroaction sur ce sujet.

 

 

 

Cette initiative est financée par Santé Canada dans le cadre du Plan d’action pour les langues officielles – 2023-2028 : Protection-promotion-collaboration. Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement celles de Santé Canada.

Abonnez-vous à notre bulletin d'information : Quoi de neuf au CNFS!
captcha 

  

 

© CNFS - Volet Université d'Ottawa 2020