Quoi de neuf au CNFS – Volet Université d’Ottawa

 

« Quoi de neuf » est un outil de communication destiné à nos partenaires et collaborateurs. Publié quatre fois l’an, son but est de vous donner un bref aperçu de nos plus récentes activités et de vous présenter celles à venir. Vous avez des questions, des commentaires, passez nous voir, nos bureaux sont situés au 200 Lees, pièce C101, écrivez-nous à .

L’équipe du CNFS

 

 

 

Récipiendaires de la bourse de stage postdoctorale CNFS

Ottawa, le 30 mars 2011 – Patrick Cloos reçoit la bourse de stagiaire postdoctoral octroyée par le Consortium national de formation en santé, volet Université d’Ottawa (CNFS) et l’Institut de recherche de l’Hôpital Montfort (IRHM).

Patrick Cloos a reçu un doctorat en Sciences humaines appliquées de l’Université de Montréal en 2010. Lauréat du Prix de la meilleure thèse en sciences sociales décernée par la faculté des Études supérieures et postdoctorales, il est aussi médecin. Il a complété sa formation en médecine à l’Université Libre de Bruxelles, détient un Diplôme d’études spécialisée en médecine aigue de la même université et une Licence en Pathologie tropicale de l’Université catholique de Louvain en Belgique. En 1999, il faisait partie de l’équipe Médecins sans frontières ayant remportée le Prix Nobel international de la paix.

Entré en fonction le 4 mars 2011, il entreprend son stage postdoctoral avec son programme de recherche intitulé « Statut minoritaire, processus migratoire et santé: expériences de nouveaux arrivants francophones en Ontario ». Louise Bouchard de la Faculté des sciences sociales et de l’Institut de santé des populations de l’Université d’Ottawa agira à titre de superviseur.

La bourse postdoctorale CNFS ‐ IRHM est une bourse de deux ans financée conjointement par le Consortium national de formation en santé (CNFS) – volet Université d’Ottawa et l’Institut de recherche de l’Hôpital Montfort (IRHM). Affilié à l’Université d’Ottawa, l‘IRHM est un institut francophone de recherche interdisciplinaire en santé qui contribue à l’amélioration du bien‐être et de la santé de la population, particulièrement des communautés francophones vivant en situation minoritaire (CFSM), par la création, l’application, et la vulgarisation des connaissances dans un espace de recherche francophone.

L’objectif de cette alliance stratégique consiste à accroître la présence et l’apport de professionnels de la santé et de chercheurs francophones, afin d’assurer et d’améliorer la qualité des services de santé en français et de les adapter aux besoins des communautés francophones en situation minoritaire.

L’Université d’Ottawa est l’un des onze partenaires universitaires et collégiaux qui constituent le Consortium national de formation en santé (CNFS). Le CNFS a pour but d’améliorer l’accès à la formation en français dans différentes disciplines de la santé et de contribuer au développement de la recherche en santé visant les communautés francophones en milieu minoritaire au pays.

Manon Tremblay, Ph. D.
Directrice des opérations
Consortium national de formation en santé – volet Université d’Ottawa
613‐562‐5800 poste 8023

Andrée Durieux‐Smith, Ph. D. – FCAHS
Directrice scientifique et Vice‐présidente associée à la recherche
Institut de recherche de l’Hôpital Montfort
613‐746‐4621 poste 6044

Commentaires (0)

Il n'y a encore aucun commentaire pour cette article. Soyez le premier à en écrire un!

Ajouter un commentaire

  1. Écrire un commentaire comme invité ou connectez-vous si vous avez un compte sur ce site.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement







La présente initiative a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.

Abonnez-vous à notre bulletin d'information : Quoi de neuf au CNFS!
captcha 

  

 

© CNFS - Volet Université d'Ottawa 2020