Temps de lecture : 1 minute (142 mots)

Objection de conscience et aide médicale à mourir

Conférence PEP - Inscrivez-vous dès maintenant ! 

Depuis l'arrêt Carter de la Cour suprême du Canada, l'aide médicale à mourir (AMM) est un droit constitutionnel pour certains patients atteints de maladies incurables. Le Québec avait déjà permis l'AMM pour les patients en fin de vie capables de donner un consentement éclairé. Or, un nombre significatif de médecins canadiens s'opposent à l'AMM et ne souhaitent pas l'inclure dans leur pratique médicale. À ce propos, nous avons réalisé une étude exploratoire de nature normative et descriptive visant principalement à faire progresser la réflexion éthique sur les demandes d'exemption revendiquées par des médecins relativement à l'aide médicale à mourir (AMM). Les résultats de cette étude seront présentés dans le cadre de cette conférence.

Isabelle Dumont, Ph.D.
Professeure
Université du Québec à Montréal

Date : 26 septembre 2019
Heure : 12  h à 13 h (HE)


Lancement de la Plateforme de formation en recherc...
Quoi de neuf au CNFS
 

Commentaires (0)

Il n'y a encore aucun commentaire pour cette article. Soyez le premier à en écrire un!

Ajouter un commentaire

  1. Écrire un commentaire comme invité ou connectez-vous si vous avez un compte sur ce site.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

 

 

La présente initiative a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.

© CNFS - Volet Université d'Ottawa 2018

Administrateur

Abonnez-vous à notre bulletin d'information : Quoi de neuf au CNFS!
captcha