Temps de lecture : 4 minutes (706 mots)

Supervision d’un groupe de stagiaires

Supervision de groupe : Ensemble, on va plus loin




En tant que superviseur, êtes-vous souvent confronté à des stagiaires qui ont de la difficulté à accepter la critique ? Qui ont de la difficulté à communiquer et à collaborer ? Qui deviennent très stressés lors de vos discussions ? Vous devriez peut-être considérer la supervision de groupe. Comme son nom l'indique, ce modèle consiste à encadrer plusieurs stagiaires (au moins trois) plutôt qu'un seul. En plus d'être économique, le modèle de groupe facilite l'apprentissage du stagiaire de nombreuses façons. En voici quelques-unes. 


Le modèle de groupe stimule le développement des habiletés de collaboration
Face à un professionnel occupant une position hiérarchique plus élevée, les étudiants en stage peuvent éprouver une gêne qui les empêche de communiquer efficacement, ce qui nuit à leur apprentissage. Le fait d'encourager vos stagiaires à échanger sur leurs expériences, à partager leurs points de vue et à se donner de la rétroaction favorise l'acquisition de compétences de collaboration (Burck, 2018; Pager, Kuipers, Bell et Hall, 2018). Ils seront alors exposés à une plus grande variété de situations auxquelles ils ne seraient pas forcément confrontés autrement. 


Le modèle de groupe permet d'aborder la gestion de conflits
Lorsque l'on travaille en groupe, il peut survenir des tensions. Les conflits peuvent entraîner de graves conséquences, telles que l'absentéisme et la diminution de l'efficacité. Il est donc important d'apprendre à les gérer. Vous pouvez utiliser les conflits et les divergences d'opinion qui surviendront entre vos stagiaires pour leur permettre de comprendre leurs collègues et la situation, de découvrir des solutions créatrices et d'optimiser leur fonctionnement en équipe (Burck, 2018; Pager et al., 2018). 


Le modèle de groupe renforce le sentiment de sécurité 
En supervision de groupe, chacun des stagiaires est responsable de jouer un rôle actif dans l'apprentissage de ses collègues et dans les discussions. Les idées de tous sont entendues et respectées, ce qui renforce leur sentiment de sécurité.


Le modèle de groupe augmente la confiance des stagiaires
La dynamique de groupe permet aux stagiaires de se sentir plus confiants et facilite l'adaptation au milieu de stage (Pager et al., 2018). Ils peuvent valider leurs idées auprès de leurs pairs et discuter de leurs difficultés face à certaines situations que leurs collègues ont peut-être déjà vécues (Pager et al., 2018). 


Le modèle de groupe diminue le stress
Puisque les stagiaires développent leurs habiletés de collaboration et de communication, qu'ils apprennent à gérer les tensions entre eux, que leur sentiment de sécurité est renforcé et qu'ils se sentent plus confiants, leur stress tend à diminuer. C'est aussi le cas lorsqu'ils réalisent qu'ils partagent des préoccupations semblables. Par ailleurs, le superviseur subit également moins de stress, car le processus de rétroaction est partagé avec les stagiaires.


Les défis de la supervision de groupe
Certains défis à l'implantation de la supervision d'un groupe : 


  •  Tension, conflit ou compétition entre les stagiaires
  •  Manque de motivation de la part des stagiaires dans les groupes où le niveau de compétence est égal, car il n'y a pas de « modèle » à atteindre
  •  Répartition inégale des tâches lorsque le niveau de compétence des stagiaires est différent
  •  Formation inadéquate du superviseur pour gérer un groupe (Burck, 2018; Martin, Milne et Reiser, 2017; Pager et al., 2018) 


Conclusion
La supervision de stagiaires selon le modèle de groupe favorise l'apprentissage du stagiaire tout en réduisant le stress des parties concernées. Néanmoins, comme il existe certains défis à la mise en pratique de ce modèle, Martin et al. recommandent la formation des superviseurs. Inscrivez-vous à l'atelier en ligne Explorer divers modèles de supervision afin de découvrir diverses stratégies pour appliquer la supervision de groupe de manière efficace. 


Quand la motivation et la culture se croisent
 

Commentaires (0)

Il n'y a encore aucun commentaire pour cette article. Soyez le premier à en écrire un!

Ajouter un commentaire

  1. Écrire un commentaire comme invité ou connectez-vous si vous avez un compte sur ce site.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

 

 

La présente initiative a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.

© CNFS - Volet Université d'Ottawa 2018

Administrateur

Abonnez-vous à notre bulletin d'information : Quoi de neuf au CNFS!
captcha