Temps de lecture : 6 minutes (1277 mots)

Soutenir vos stagiaires en temps de pandémie


Soutenir vos stagiaires en temps de pandémie 


Ce n'est un secret pour personne, les professionnels de la santé et des services sociaux sont les plus touchés par des symptômes de détresse psychologique comme l'anxiété et la dépression (Hermetet et al., 2019). C'est également le cas des étudiants de ces domaines qui expérimentent non seulement la pression en milieu de travail lors de stages, mais doivent également supporter le stress des études et l'inquiétude liée à la certification professionnelle. En effet, un étudiant universitaire sur cinq présente un trouble mental (Auerbach et al., cités dans Zhai et Du, 2020). 


Les stagiaires font face à de nombreux facteurs pouvant nuire à leur santé mentale, comme le stress, la crainte de conflits avec le superviseur, le manque de sommeil et la solitude (Gregory, 2020; Hermetet et al., 2019). En temps de pandémie s'y ajoutent une charge de travail augmentée, la possibilité d'être déployé dans une unité différente pour pallier le manque d'employés, le manque d'équipement de protection, la peur d'être contaminé, l'isolement et l'incertitude qui plane autour de la maladie.  (Gregory, 2020; Organisation mondiale de la santé [OMS], 2020; Wu et al., 2020).


En tant que superviseur, votre fonction de soutien (ou relationnelle)*
vous amène à être plus présent auprès du stagiaire
dans les périodes où le stress se manifeste de façon plus intense
(Dietemann et al., 2018). 

Ainsi, nous vous proposons quatre trucs de prévention et de gestion du stress.

*Pour en apprendre davantage sur les fonctions du superviseur, consultez notre atelier en ligne Adopter des stratégies gagnantes en supervision.



Préparez vos stagiaires à ce qu'ils vont vivre

Dès leur arrivée dans votre équipe, informez-les des conditions de travail de votre établissement. Soyez francs avec eux, ne les rassurez pas inutilement (Greenberg et al., 2020). Avertissez-les des situations perturbantes, voire à l'encontre de leur morale, qu'ils pourraient être appelés à vivre. Par exemple, ne pas pouvoir soigner un patient adéquatement par manque d'équipement tout en sachant que cela pourrait avoir des répercussions importantes.

Prenez le temps de discuter avec vos stagiaires régulièrement

Il est important qu'ils comprennent que c'est normal d'être souvent stressé en cette période difficile et que cela ne représente pas une faiblesse. Rappelez-leur qu'il est crucial de prendre soin de leur santé mentale tout autant que de leur santé physique. Pour ce faire, vous pouvez leur suggérer de suivre les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (2020) : manger des aliments sains, faire de l'activité physique et garder contact avec leurs proches.

Dirigez vos stagiaires vers les ressources disponibles

Depuis le début de la pandémie COVID-19, divers services de santé mentale en ligne et par téléphone sont offerts aux professionnels de la santé (Wu et al., 2020). Vous pouvez informer vos stagiaires de leur existence. En voici quelques-uns disponibles en français :

Présentez à vos stagiaires le modèle Anticiper-Planifier-Dissuader (APD)

Le modèle APD comprend trois étapes permettant aux stagiaires et aux professionnels de la santé de se préparer aux situations anxiogènes (Schreiber et al., 2019). Vous pouvez donc le proposer à vos étudiants dès le début du stage.

ANTICIPER

Rappelez-vous la première stratégie que nous vous avons présentée. Elle consistait à être honnête avec vos stagiaires et à les préparer à composer avec la situation dans votre établissement. C'est aussi la première étape du modèle APD : anticiper ce qui est à venir.

PLANIFIER

Lors de la seconde étape, le stagiaire est amené à faire une réflexion sur lui-même afin de préparer son « plan personnel de résilience » (El-Hage et al., 2020; Schreiber et al., 2019). Comment réagira-t-il face aux situations évoquées lors de la première étape ? Quels stresseurs seront les plus difficiles à gérer ? À quelles ressources et stratégies aura-t-il recours pour le faire ?

Vous pouvez suggérer à votre stagiaire d'effectuer le test « Mesurer votre résilience » pour prendre connaissance de son propre niveau de résilience. Cela pourra lui être utile dans l'élaboration de son plan.

DISSUADER

La troisième étape se produit tout au long du stage. L'étudiant apprend alors à reconnaître quand il devrait employer son plan (El-Hage et al., 2020; Schreiber et al., 2019). Pour ce faire, il peut se renseigner sur les signes avant-coureurs de certains troubles mentaux comme la dépression ou l'épuisement.

Le stagiaire peut aussi avoir recours à des outils d'autodépistage d'anxiété, de dépression, de stress ou d'épuisement (El-Hage et al., 2020). À cet égard, nous proposons d'utiliser le Maslach Burnout Inventory (MBI)**. Le stagiaire dont les résultats révèlent des stades légers saura alors qu'il doit mettre en pratique les stratégies déterminées dans son plan.

**Le MBI est disponible dans l'atelier en ligne Cheminer vers le mieux-être : contrer l'épuisement professionnel par la résilience, à l'unité 2.2. 


Conclusion 

Vous êtes maintenant préparé à soutenir vos stagiaires en temps de pandémie. Mais, n'oubliez pas que les superviseurs sont aussi humains et que ces conseils s'appliquent également à vous. Pour découvrir d'autres stratégies de prévention, inscrivez-vous à notre atelier en ligne Cheminer vers le mieux-être : contrer l'épuisement professionnel par la résilience.

Sept stratégies pour adapter votre supervision à d...
 

Commentaires (0)

Il n'y a encore aucun commentaire pour cette article. Soyez le premier à en écrire un!

Ajouter un commentaire

  1. Écrire un commentaire comme invité ou connectez-vous si vous avez un compte sur ce site.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://cnfs.ca/







La présente initiative a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.

Abonnez-vous à notre bulletin d'information : Quoi de neuf au CNFS!
captcha 

  

 

© CNFS - Volet Université d'Ottawa 2020