Temps de lecture : 13 minutes (2557 mots)

Comment perfectionner l’Art d’animer une présentation ?- Partie 1


Comment perfectionner l'Art d'animer une présentation ?- Partie 1 

Serez-vous appelé à présenter à un groupe de professionnels, de stagiaires ou de clients prochainement ? Aimeriez-vous améliorer la qualité de vos présentations et perfectionner vos habiletés en tant qu'animateur ? Le blogue suivant est le premier d'une série de deux qui vous proposera des réponses et des stratégies pour y arriver.


La planification : une étape cruciale à ne pas négliger!  

Il est essentiel de réfléchir à l'avance à tous les aspects de la présentation et aux éléments qui l'influencent ou qui ont un impact sur son déroulement (environnement, lieu, date, heure, besoins et profil des participants, formulaire d'évaluation, etc.)1,2,3.

Il est aussi nécessaire de s'attarder à l'élaboration de son contenu et d'une structure cohérente.

Voici quatre étapes qui vous outilleront en ce sens :


Image

Présentez une introduction qui comprend un contexte, un problème et un message clé

Abordez le contexte dans lequel se déroule la formation. Quelle était la situation avant que le problème ne survienne?  Nommez des faits que les participants connaissent2.  Indiquez la raison pour laquelle on s’attarde à ce sujet5.

Par exemple : Présentez une donnée statistique frappante sur le nombre de chutes par année chez les aînés au Canada (si possible, fournir des données sur la ville ou la province où a lieu votre présentation).

Image

Idéalement, abordez le contexte en moins de cinq minutes et avec une seule diapositive à l’appui.

Ce faisant, vous :

  • Créez des conditions favorables à la formation2.
  • Activez les connaissances antérieures du participant2.

Exposez ensuite le problème2

En une ou deux phrases, expliquez ce qui a changé le contexte ou la situation initiale4.

Par exemple : Les aînés vivant dans des communautés rurales ont un accès restreint à des professionnels de la santé pouvant aider à diminuer leurs facteurs de risque de chute. Ils sont donc plus à risque de chuter.

Image

Soyez spécifique, car votre problème doit mener le participant à se poser une question4.

Par exemple :

  • Quelle est la solution ?
  • Comment régler ce problème ?
  • Comment prendre la situation en main ?

La réponse à cette question devrait être votre message clé.

Présentez le message clé

Votre message clé est le cœur de votre présentation2. C’est ce que vous souhaitez transmettre aux participants.

Par exemple : Un programme de prévention des chutes offert à distance permet de diminuer les facteurs de risque des aînés vivant dans des communautés rurales, et ainsi de réduire leurs facteurs de risque de chute.

Image

Image

Structurez votre contenu à l’aide d’une pyramide

Utilisez la pyramide de Minto pour adopter une démarche inductive et structurer votre contenu.

Pour se faire : 

  • partez de votre message clé ;
  • définissez ensuite vos arguments justifiant votre message clé ;
  • présentez les données justificatives ou les sous-arguments appuyant chacun des arguments précédents 2,4,6

Cette démarche de hiérarchisation permet de lier entre eux les éléments (exemples, chiffres, faits, idées, etc.) qui soutiennent le message clé 2,4,6.

Image

Image

Résumez les grandes lignes de votre présentation

Répondez à la question suivante : quelles sont les idées essentielles que vous souhaiteriez que les participants retiennent ? La réponse à cette question devrait correspondre aux arguments que vous avez sélectionnés lorsque vous avez structuré votre contenu à l’aide de la pyramide (2e étape).


Image

Présentez une conclusion engageante

Aidez le participant à retenir les messages clés en choisissant judicieusement votre dernière diapositive ainsi que le mot de la fin.

Votre conclusion devrait suivre les principes suivants :

  • Être concise2.
  • Présenter à nouveau votre message clé2.
Inciter les participants à :
  • agir (organiser une réunion, informer son équipe, etc.) ;
  • effectuer un ou deux changements (modification d’une habitude ou d’un comportement, adoption de recommandations) ;
  • s’engager ouvertement2.
Par exemple : À la fin de votre formation, les participants pourraient être invités à réfléchir sur des actions qu’ils pourraient effectuer pour aider à réduire les chutes dans leur communauté telles que :
  • Organiser une rencontre pour discuter avec son équipe ou des partenaires clés de la problématique et des solutions possibles
  • Référer des personnes âgées à des programmes de prévention des chutes
  • Débuter les démarches afin d’offrir un programme de prévention des chutes dans sa communauté
Image

Conclusion 

Ce blogue vous a permis de découvrir 4 étapes clés pour préparer et élaborer le contenu de votre présentation. Intégrez-les lors de votre prochaine formation. Vous verrez l'essayer c'est l'adopter!

Soyez à l'affût de notre prochain billet qui vous fera découvrir d'autres astuces pour perfectionner l'animation de vos présentations.

Image

Veuillez nous faire part de vos impressions

en répondant à deux questions en cliquant ici !

Développer votre intelligence émotionnelle pour pr...
Comment for this post has been locked by admin.
 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://cnfs.ca/







La présente initiative a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.

Abonnez-vous à notre bulletin d'information : Quoi de neuf au CNFS!
captcha 

  

 

© CNFS - Volet Université d'Ottawa 2020